L’aidant proche, acteur du maintien à domicile

L’aidant proche, acteur du maintien à domicile

logo_domisielLe maintien de l’autonomie et de la qualité de vie de l’aidant est condition sine qua non du maintien à domicile de l’aidé. C’est pourquoi l’aidant, outre son souci de l’aidé, doit préserver sa propre santé. En effet, bien souvent, prendre soin de l’aidé s’avère physiquement et psychologiquement difficile. Si l’aidant ne se préserve pas, il est rapidement confronté à un phénomène d’épuisement. 

Ménager son corps grâce aux bons gestes : postures, efforts, activité physique

Tout d’abord, en se renseignant sur les postures à adopter. En effet, si le quotidien avec l’aidé nécessite des efforts physiques (soulever l’aidé par exemple), il est nécessaire que l’aidant apprenne les bons gestes. Par ailleurs, l’aidant évitera également bien des écueils en pratiquant une activité physique régulièrement. Si cela est possible, nous préconisons une activité en groupe. Un sentiment de culpabilité peut apparaître chez l’aidant et lui interdire tout loisir. Il est nécessaire de passer outre car l’aidant doit penser à sa santé pour lui-même, mais également pour un maintien à domicile de l’aidé le plus longtemps possible.

En effet, pour profiter des bienfaits de l’activité physique sur la santé, un adulte doit pratiquer au moins 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée au moins une fois par semaine, ou 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue ou une combinaison des 2 activités. S’il n’est pas possible pour l’aidant de confier son parent à un proche pendant l’activité, il existe des activités pour aidant et aidé.

Ces activités de groupe permettent également de sortir l’aidant et l’aidé de leur quotidien et de cultiver le lien social. Suite à leur situation, le couple aidant/aidé peut s’enfoncer dans l’isolement. Pratiquer une activité physique en groupe est le moyen d’échanger avec d’autres personnes, parfois dans la même situation.

Partager son expérience et échanger grâce au web

Le web constitue également un bon moyen d’échange et de dialogue. Les sites sur la relation aidant / aidé et sur le quotidien des aidants commencent à fleurir sur la toile. Et bien heureusement. Désormais les aidants doivent savoir qu’ils ne sont plus seuls, qu’ils ont la possibilité d’échanger avec des professionnels pour améliorer le maintien à domicile de l’aidé, mais également avec des personnes dans la même situation.

Se former pour mieux communiquer au quotidien

Enfin, pour améliorer le quotidien du couple aidant/aidé à domicile, l’aidant peut également assister à des formations sur la communication aidant/aidé (notamment dans le cas de la maladie d’Alzheimer).

Aujourd’hui, des solutions existent, non seulement pour que le couple aidant/aidé puisse vivre harmonieusement au quotidien à domicile, mais également pour qu’il puisse y prendre du plaisir. Sur cette même idée, se développent actuellement des séjours de vacances pour aidant/aidé. Car, sortir de son domicile de temps en temps est le meilleur moyen d’y rester le plus longtemps possible.

Article rédigé par Domisiel 

Domisiel est une association faisant partie du Groupe Associatif Siel Bleu. Créé en 1997, ce dernier utilise l’Activité Physique Adaptée avec pour objectifs la prévention santé et le bien‐être des individus. L’association œuvre pour favoriser un maintien à domicile réussi et permettre à tous ceux qui le souhaitent de rester dans leur domicile le plus longtemps possible dans les meilleures conditions possibles.
Aujourd’hui, Domisiel a une présence nationale et compte 270 intervenants issus de la formation universitaire Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS – Fac des Sports) qui accompagnent 70 000 bénéficiaires. L’un des grands principes régissant les activités du Groupe Associatif est l’accessibilité financière de tous aux activités.

Pour plus d’informations : www.domisiel.org

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Interview d’Anny Augé-Valley de Franche-Comté Parkinson

•  Aidant : se préserver pour aider longtemps

 

Partagez sur :