Vers une pénurie de places en maison de retraite ?

retraite-pénurie-

Maison de retraite ou EPHAD, les lieux d’hébergement temporaire et permanent pour seniors en perte d’autonomie connaissent une crise sans précédent en France.
Dirigeons-nous vers une pénurie de places dans les maisons de retraite ? Comment l’anticiper ?

Etat des lieux en France

Le nombre de seniors âgés de plus de 80 ans ne cesse de croître en France (près de 6% de la population). Si l’on ne peut que se réjouir en constatant l’allongement de la durée de vie, certains professionnels de santé s’inquiètent toutefois pour les conditions de vie des personnes en perte d’autonomie et nécessitant un encadrement médical quotidien.

L’organisation Retraite Plus a mené une enquête nationale et les résultats sont inquiétants : la moyenne Française s’élève à 1 lit pour 6 personnes âgées, voir même 1 lit pour 9 en Ile-de-France, le département le moins bien loti du territoire.
Les professionnels de santé dénoncent un manque de budget, des lacunes au niveau de l’accompagnement et en appellent au gouvernement à prendre ses responsabilités.

Vers des solutions alternatives

Devant cet état de fait, quelles solutions se présentent pour l’organisation de fin de vie de nos aînés ?
Déjà couteux, un placement en maison de retraite publique augmente encore lors d’un passage au privé.

Difficile, dans ce contexte, d’envisager sereinement l’avenir pour une population en pleine croissance, à moins de réfléchir à d’autres solutions. Par exemple ? Les études montrent qu’un accueil familial, au domicile de professionnels de santé formés dans cette optique, s’avérait efficace et moins onéreux, et permettait également de préserver du lien social tout en luttant contre l’isolement des seniors.

Autre option, fréquente dans les régions où les EPHAD sont rares, l’aménagement du lieu de vie de la personne âgée, ou son intégration au domicile d’un proche et la mise en place de soins appropriés par des auxiliaires de vie et un personnel soignant formé.

Si l’évolution de la société s’avère complexe, les jeunes seniors et leur entourage peuvent désormais anticiper les années à venir et préparer le terrain d’une vieillesse confortable et sécurisée.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Maison de retraite ou rester à domicile : comment choisir? 

• Solitude en maison de retraite, un triste paradoxe

 Maison de retraite : quel budget ?

Partagez sur :